TRANSPARENT

On me demande souvent s’Il n’est pas compliqué pour moi d’être suivi, de voir ma vie privée parfois débattue dans des lignes interminables de commentaires, de voir mes choix critiqués quand bien souvent ils ne regardent que moi.

Pour beaucoup de gens dans ma situation , ce phénomène est usant et les mène à des réactions parfois incontrôlées.
Dans un premier temps on verra qu’il existe différents types de célébrité aux expositions variables. Puis je tenterai de vous montrer cette visibilité sous un angle différent de celui décrit en introduction.
Si cet angle nouveau apparait plutôt positif, je m’interrogerai sur la possibilité d’amplifier ce phénomène et sur les conséquences possibles d’une telle amplification.
Tout d’abord, le type d’exposition varie selon son origine. Un artiste, musicien, acteur, etc. est connu pour son art. Un sportif l’est pour ses exploits physiques. Un politicien pour ses idées et ses idéaux. Enfin plus récemment une star de la création de contenu digital l’est pour son contenu, soit son humour, ses histoires, ses tips DIY, son style… La visibilité qui découle de ces différentes origines a une particularité: elle va dans un premier temps être plus ou moins concentrée sur l’art, les exploits sportifs, les actes politiques ou le contenu. Elle pourra dans un second temps, selon les choix et les préférences du talent, se porter sur sa vie privée. Biensûr le degré de célébrité de celui-ci fera varier ces proportions et réduira en s’amplifiant le contrôle qu’il aura sur la “confidentialité” de sa vie privée.
En ce début de 21 ème siècle il est une dernière origine à cette exposition qui enregistre des records de retombées en matière de visibilité: c’est la télé-réalité. Accessible facilement à tous et s’adressant au public le plus large en terme de centres d’intérêts, ses acteurs enregistrent des chiffres exhubérents sur les réseaux sociaux. Ceux-ci sont sur nos écrans pendant de longues périodes et de manière régulière, ils sont choisis pour leur légèreté, le plus grand nombre peut facilement s’y identifier, ils ne sont pas complexant, n’ayant rarement réalisé de talent ou de potentiel particulier. Enfin, en théorie, ils vivent honnêtement dans des situations diverses. Tous ces facteurs créent un attachement très fort du public et une volonté de continuer à les suivre dans leur vie quotidienne post-télé.
Dans ce cas, on est intéressé par la vie du protagoniste dans sa globalité. C’est donc non seulement le type de célébrité le plus intense en terme de chiffres, mais aussi dans sa forme.
Dans ce dernier cas ou dans le cas d’un artiste, sportif etc. qui aurait décidé de partager son mode de vie en plus de ses prouesses artistiques ou sportive, on aura donc une audience engagée dans la vie du sujet en général. Celle ci va débattre des choix du talent, s’intéresser à ses relations amoureuses, ses goûts, ses centres d’intérêts, avoir un oeil critique donc, sur sa vie en général.
Il y a de nombreuses raisons aujourd’hui de partager de nombreux aspects de sa vie pour un talent. Cela permet de développer un attachement et donc une popularité plus intense de la part de l’audience en s’humanisant.
Néanmoins, pour beaucoup, les conséquences de cette omniprésence de l’audience présente des inconvénients. Comment se remettre d’une rupture lorsqu’on vous rappelle constamment la personne perdue? Comment se faire plaisir si le moindre acte est critiqué? Comment être bien dans son corps si la moindre prise de poids est non seulement remarquée mais débattue par un grand nombre? Comment être soi même en somme sans être influencé, critiqué, dénigré? Personne n’est parfait, pourtant certaines erreurs ne pardonnent pas dans ces conditions.
Il existe cependant une manière, plus positive, pour observer ce phénomène.
Prenons l’aspect critique d’abord. Considérons que votre audience représente les gens qui s’intéressent à vous, qui s’identifient à vous et cela pour les bonnes raisons, c’est à dire que vous êtes honnête sur votre vie. N’est il pas possible de l’assimiler à une seconde conscience? Ai-je bien agi? Suis-je en train de faire le bon choix? Dans le cas ou votre audience est bien éduquée et constructive dans ses prises de position, ne permet-elle pas de prendre un recul supplémentaire sur vos agissements? Et en allant plus loin de recueillir des suggestions, des idées, pour mieux faire? Il m’est très souvent arrivé de lancer des brainstormings, de faire même appel à ma créativité!
Cet aspect critique est aussi un aspect éthique et moral. Il est facile d’imaginer que commettre un crime soit plus impardonnable dans le cas de la présence permanente d’un public. Il est plus difficle d’être discret lorsqu’on commet des actes peu avouables, il est aussi nécessaire de se justifier par la suite. C’est un peu le thème du film “The Circle”.
La seconde dimension positive est fondée sur mon expérience personnelle. Il y a 3 ans, je n’avais pas d’audience. J’étais heureux, j’avais de bons amis et mon métier me laissait beaucoup de temps libre. Pourtant, il m’arrivait de me lever le matin et d’avoir du mal à trouver la motivation de faire ce que j’aimais profondément. Les raisons étaient très diverses. Par exemple, j’aime faire des rencontres, pourtant, trouver la motivation de sortir et d’aller à la rencontre de l’inconnu est un challenge. J’adore le snowboard, mais en ayant fait toute ma vie, il m arrivait à la montagne, si les conditions n’étaient pas optimales, de ne pas sortir certains jours. J’aime beaucoup voyager mais un voyage peut parfois être stressant.
En somme il n’est pas toujours évident de se lancer et de faire ce qu’on aime, car certaines activités que l’on aime un peu moins sont plus facile d’accès: télé, jeux vidéos, musculation à domicile…
La présence d’une audience a changé la donne en me pressant de produire du contenu divertissant, intéressant, dynamique et d’engager des relations sociales. La nécessité de documenter les activités que j’aimais, m’a conduit à les redécouvrir, à stimuler ma créativité et mon dynamisme. Le changement était tel qu’avec le recul, je me rendais compte que ma vie passée ne me rendait pas heureux, elle était juste facile sans réaliser mon potentiel.
Dans bien des cas je pense donc qu’avoir une audience va pousser le talent à se dépasser, à faire mieux, à donner le meilleur de lui même, dans quelque domaine que ce soit.
Pour ma part, je n’ai jamais été dérangé par les questions sur ma vie privée, blessé par les jugements de valeur ou encore opprimé par la critique constructive (la critique non-constructive étant complètement ignorée). Je peux donc conclure qu’avoir une audience m’a non seulement apporté du recul, m’a poussé à faire le bien mais m’a aussi forcé à réaliser mon potentiel. Pourtant, même si je ne me suis jamais forcé à faire quelque chose que je n’aimais pas et ai toujours essayé d’être le plus honnête et fidèle possible, tout n’y est pas.
Dès lors, mon questionnement est le suivant: si j’étais suivi en direct, 100% du temps, ferais je encore mieux? Est ce humainement possible? Le défi serait d’être honnête et surtout d’être capable d’avoir des discussions naturelles avec les gens. Ceux ci seraient-ils enclins à interagir avec moi malgré l’omniprésence de la caméra et la dimension impardonnable du direct?
Cap?
Bastos

10 commentaires sur “TRANSPARENT

  1. Article très bien écrit Bastien! J’avais écris que tu devais tenter ce Live si tu le voulais. le 100% live H24 est fini, tu l’as fait!! De ce que j’ai vu, entendu, lu dans tes coms et les coms de chacun sur IG, tu as aimé cette expérience et tu en as vu les bons et mauvais côtés..(je n’en ai pas vu beaucoup de ce Live; je n’étais pas connecté) Personnellement, rien ne m’a dérangé (du peu que j’ai vu) si tu as envie de faire du coup plus de Live pas de souci! Même si pour le moment c’est un peu compliqué pour moi de suivre tout ça…. Pour autant et cela n’engage que moi, je pense qu’ il faut garder un peu de mystère… 😉

    J'aime

  2. Très bel article, on voit bien que tu as un intérêt à connaître l’autre à travers l’écran, car les personnes qui te regardent quel intérêt en tirent ils ? Voyeurisme, intrigue du personnage, fan inconditionnel, quel bilan en tires tu ? Tu as aimé nous à tu dis mais ces lives étaient contraignants mais t’ont ils apportés du positif ? (comme avec la police) ou t’a t il handicapé pour avancer et profiter de ton voyage ? En tous cas merci pour ce partage, tes lives étaient sympas, ce qui m’a le plus étonné ce sont les gens qui restent à te regarder, en train de regarder ton autres téléphone
    😂😂😂 belle soirée bastien, christelle @lenvoleedecanards

    J'aime

  3. Le cheminement de ta réflexion est logique, intrigante… je dois néanmoins avouer que le but de cette expérience et les effets qu’elle implique sur une vie personnelle sont tout de même difficile à comprendre pour les personnes « non exposées ». Pourrais-tu nous faire partager l’origine de cette démarche personnelle, influencée par ton entourage, par des sponsors ? D’après ton article, selon toi il y aura in fine que des conséquences positifs à tirer de cette expérience ? Aurais-tu envisagé et réfléchis au préalable aux aspects négatifs que cette expérience pourrait avoir sur ton futur en tant que bloggeur ?

    J'aime

  4. Je crois qu’il est nécessaire de faire la part des choses entre la vie privée et la vie publique pour un artiste ou une personnalité publique. A partir du moment où l’on est exposé, il est difficile de croire que l’on peut retrouver une vie normale, à moins que l’on préfère ne pas tout mélanger et là ça fonctionne. Plus on s’expose, plus on risque de se retrouver dans une bulle pour s’échapper (un aquarium en quelques sortes donc chez soi ou dans un espace où aucun journaliste ne peut venir). Vaste questionnement.
    Moins on en montre, mieux c’est en fait.

    J'aime

  5. Personne n’est parfait ! Honnêteté à 100% sera difficile à prouver à travers une caméra! Tu seras capable de nous montrer, prouver, qu’une grande partie de ta vie sera un défi accompli et bien réel. Très belle biographie sur ton Passé, ton Présent, et ton Futur. Toi seul est maître de ton destin, du cap ou cap ? à toi de décider, et d’en prendre le risque, je te soutiendrai ou tu m’emmèneras.

    J'aime

  6. Article très pertinent car légitime, très instructif et bien développé. Et pour répondre à ta question, je pense que te filmer h24 serait une expérience enrichissante et stimulante mais j’ai « peur » que le fait de se filmer pendant une période si longue laisse place à une certaine « comédie » pour montrer son meilleur côté et donc amoindrit l’honnêteté. Voilà en toute honnêteté mon opinion mais si tu arrives à être à 100% honnête se serait d’autant plus beau et un défi relevé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s